GENRES CINÉMATOGRAPHIQUES

Retour Menu

 

lE DRAME

 

 

 

        Ayant pour principale caractéristique de développer une intrigue selon l'esprit de sérieux, le drame met en valeur l'histoire que vivent les personnages, avec une densité ou une intensité inhabituelle. D'après ce qu'ils veulent exprimer et l'émotion qu'ils souhaitent susciter chez le spectateur, les films appartenant au genre peuvent mettre l'accent sur les évènements forts d'un destin exceptionnel, sur la force ou la fragilité des élans affectifs et amoureux, sur la dimension psychologique dans les rapports sociaux, ou bien sur la position d'un groupe d'individus en prise avec le quotidien.

 

 

 

   

 

 

        Le Drame Épique

        

 

        Son ancrage dans l'histoire peut parfois donner au drame épique l'aspect d'un documentaire ; cependant il s'en distingue du fait que la vérité n'est pas le critère fondamental de l'œuvre. Les metteurs en scène de ces films prennent compte des évènements historiques mais les montrent sous un certain angle, de façon à ce que le parcours du personnage principal ait les apparences d'un destin. C'est généralement la vie d'hommes et de femmes hors du commun, animés par le désir de transformer la société, qui donne lieu aux drames épiques, bien que quelques fois ce soit un épisode marquant de l'histoire qui en soit le sujet.


        Les biographies de grands hommes font naturellement partie de ce genre, car cela s'avère extrêmement difficile de rester objectif sur l'existence d'un homme à qui est consacré un film entier. Bien que la mort mette un terme aux jours du héros, les épopées hagiographiques sont aussi de vrais drames épiques, puisque le personnage central a accompli sa prodigieuse destinée. Des mises en scène telles que Aguirre, la Colère de Dieu réalisé par Werner Herzog en 1972, ou Le Destin, signé par Youssef Chahine en 1997, sont, elles, des exemples où le héros n'est pas l'initiateur d'un mouvement révolutionnaire, mais un homme qui combat seul contre le groupe ou l'idéologie dominante.


        Les drames épiques renferment aussi les épopées modernes, illustrées notamment par Taxi Driver, tourné par Martin Scorsese en 1976, où le héros est au contraire dans l'incapacité de changer quoi que ce soit dans le monde, bien qu'il puisse rêver de le transformer. Les films tels que Loulou, signé par Georg Wilhelm Pabst en 1929 ou Full Metal Jacket, présenté par Stanley Kubrick en 1987, mettent en scène les jours du personnage principal à la manière d'un destin et appartiennent donc au genre, même si ce destin est bien plus sombre et ne porte souvent aucune volonté d'améliorer la société.

 

 

 

 

 

Le Destin

Le Destin, de Youssef Chahine (1997)

Résumé

Désirant amadouer les intégristes, le calife el-Mansou ordonne l'autodafé de toutes les oeuvres du philosophe andalou Averroes, dont les concepts influenceront non seulement l'âge des Lumières en Occident, mais toute la pensée humaine. 

 

 

 

Loulou

Loulou, de Georg Wilhelm Pabst (1929)

Résumé

Le destin tragique de Loulou, une créature aussi splendide que capricieuse, insouciante et scandaleuse. Elle est entretenue par le riche Peter Schoen, qui commandite ses spectacles de music-hall.

 

 

Accueil

Le Drame - Suite :

Le Drame Sentimental >>

 

2002-2007 - Tous droits réservés